Vous êtes ici : Accueil > Evenements scientifiques > Evénements - Ecole doctorale > CEMTI/ED Sciences Sociales - Séminaire
  • CEMTI/ED Sciences Sociales - Séminaire La fabrique médiatique du racisme - (...)

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • CEMTI/ED Sciences Sociales

     

    Séminaire La fabrique médiatique du racisme

     

    Mars-Mai 2022

     
    Séminaire doctoral organisé par Maxime Cervulle
     
     
     
     
    « Ce qu’une sait et société pense de la notion de ‘‘race’’, écrivait Stuart Hall, n’existe pas en dehors de ses modes de représentation médiatique » (Hall, 2019 [1992], 369). Aussi l’analyse des conditions de production, de circulation et de réception de l’information médiatique s’avère-t-elle indispensable à la compréhension des formes changeantes de la racialisation. Les recherches sur ce plan, qui se développent fortement dans les années 1970, disposent d’une longue histoire, d’abord marquée par l’étude de la construction discursive de l’altérité dans la presse d’information (Guillaumin, 1972 ; Hall et. al., 1978 ; Van Dijk, 1989) et par la focalisation sur les stéréotypes télévisés ou dans la presse magazine (Cohen et Gardner, 1982 ; Colfax et Frankel Sternberg, 1972). À ces premiers travaux a succédé une attention aux conditions dans lesquelles adviennent ces discours et stéréotypes : étude des sources dans la presse ou de la division raciale du travail au sein des rédactions (Pritchard et Stonbely, 2007 ; Souza Paes, 2014 ; Benson et Wood, 2015), analyse des pratiques de programmation qui misent sur la fragmentation ethnique des audiences (Gray, 1995 et 2004 ; David, 2019), critique des effets d’une conception idéaliste de l’objectivité journalistique sur la parole minoritaire (Jenkins et Griffith Payett, 2012 ; Medina, 2013). Les recherches francophones en sciences de l’information et de la communication ou en sociologie des médias renouvellent aujourd’hui cette tradition – comme en témoignent par exemple la parution récente d’un numéro de la revue Réseaux consacré au thème « Médias et racialisation » (Rebillard, 2020) ou d’un numéro de Mots intitulé « Dire ou ne pas dire la ‘‘race’’ en France aujourd’hui » (Devriendt, Monte, Sandré, 2018). Les recherches actuelles portent en particulier sur la diffusion de discours de haine en ligne (Monnier, Seoane, Hubé et Leroux, 2021 ; Julliard, 2018), sur la montée continue d’un racisme jugé « respectable » (Bouamama, 2004) voire « légitime » dans les médias (Dalibert, 2014), sur la percée idéologique de l’extrême droite et le renouvellement de ses modes de communication (Gimenez et Voirol, 2017), ou encore sur le rôle des dispositifs de débats télévisuels dans la disqualification des perspectives antiracistes (Vörös, 2018). En suivant ces axes de réflexion, ce séminaire propose d’explorer le renouvellement actuel des formes d’expression raciste, les dispositifs au sein desquels elles se déploient, ainsi que leurs effets sur l’espace public.
     
     
    Calendrier des séances
     
    Séance 1 : Vendredi 11 mars 2022, 14h-16h, Université Paris 8, salle A3-317
    Nelly Quemener (Université Sorbonne Nouvelle, IRMECCEN)
    « Communauté réactive et ‘‘respectabilité anti-système’’. Penser les conditions d’émergence des propos racistes et antisémites en ligne »
     
    Séance 2 : Vendredi 18 mars 2022, 14h-16h, Université Paris 8, salle A2-217
    Reihane Merazka (Université Grenoble Alpes/Sciences Po Grenoble, PACTE)
    « Un ‘‘racisme anti-Blancs’’ ? Carrière d’un problème public dans la presse quotidienne nationale française »
     
    Séance 3 : Vendredi 1er avril 2022, 14h-16h, Université Paris 8, salle A3-317
    Samuel Bouron (Université Paris Dauphine, IRISSO)
    « De coupables à victimes de racisme ? Comment les identitaires tentent d’inverser les rapports sociaux de race »
     
    Séance 4 : Vendredi 29 avril 2022, 14h-16h, MSH Paris Nord, salle panoramique
    Claire Sécail (CNRS, CERLIS)
    « L’extrême droite en kiffant. Banalisation des idées et promotion des candidats Zemmour et Le Pen chez Cyril Hanouna pendant la campagne présidentielle 2022 (septembre 2021-avril 2022) »
     
    Séance 5 : Vendredi 13 mai 2022, 14h-16h, Université Paris 8, salle A2-217
    Sabri Derinöz, Elena Louazon et Lisa Ménalque (Université Libre de Bruxelles, ReSIC)
    « Discours journalistiques et postures antiracistes en Belgique francophone »
     
    Séance 6 : Vendredi 27 mai 2022, 14h-16h, Université Paris 8, salle A2-217
    Christine Larrazet (Université de Bordeaux, Centre Émile Durkheim)
    « Blacks in Time. De la peur de la haine des Noirs à la reconnaissance du racisme blanc : enquête dans un média mainstream américain ».
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page