Vous êtes ici : Accueil > Colloque international sur les épistémologies du sud - 25-29 octobre 2021
  • Colloque international sur les épistémologies du sud - 25-29 octobre 2021

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  •  

     UNIVERSITE D’AUTOMNE

    Les épistémologies du sud

    UAES

     

    25-29 octobre 2021

     

     

     

    CAMPUS CONDORCET : Centre du Colloque

     

    Place du Front Populaire -AUBERVILLIERS-

     

    (Métro Front Populaire- Ligne 12-Sortie 2)

     

    INSCRIPTION : lucisiegesocial@univ-paris8.fr

     

     

    L’Université d’automne 2021 est conçue comme des Ateliers de troubles épistémologiques qui mettent en résonance les savoirs, les connaissances et les expériences à travers les langues scientifiques, académiques, artistiques, et militantes. Reconnaissant qu’un dialogue a rarement lieu dans le monde universitaire moderne entre la science et d’autres formes de connaissances préexistantes, notre approche volontairement critique de la connaissance est ici entendue comme une méthode visant à sortir de notre place d’ignorance pour exercer une résistance contre un modèle hiérarchique qui traduit, en termes épistémologiques, une structure sociale oppressive. Le projet de l’Université d’automne est donc de faire dialoguer les écarts entre les différents savoirs, connaissances, expériences, ontologies et épistémologies, en tirant des enseignements de et avec eux. Clairement enracinée dans les théories critiques et les Épistémologies du Sud, notre Université d’Automne a pour objectif de travailler les mots, les concepts et les méthodes des Épistémologies du Sud.

     

     

    Ce positionnement de l’Université d’Automne est explicite afin de mettre en discussion l’histoire des idées eurocentrées à travers les mots, les concepts et les méthodes de recherches issue autant des héritages de la philosophie des sciences eurocentrées que des héritages des empires coloniaux enchevêtrés représentés dans la sociologie des absences. Si celle-ci a permis de nommer l’histoire des idées et de préciser la ligne abyssale construite par les souverainetés épistémologiques, les ateliers de troubles épistémologiques auront pour objectif d’engager un dialogue entre des pratiques discursives et des discours de pratiques de recherches abyssales pour développer des alternatives aux alternatives de recherches post- abyssales à travers des discussions intellectuelles, scientifiques, artistiques, des dispositifs coopératifs, inter et transculturelles, pensées en résonance à travers un sud épistémique. 

     

     

    Pour ce faire, nous examinerons les mots, des concepts, des méthodologies de recherches rassemblés dans une constellation d’entités culturelles autour des Épistémologies du Sud : L’Université Coopérative Internationale (LUCI), l’ UMR- CNRS LADYSS Paris 8, le LISRA, le Centre d’ Etudes Sociales de Coimbra (Portugal), le LARTES de l’Université Cheik Anta Diop de Dakar (Sénégal), le réseau Ibérique des Épistémologies du Sud de Séville (Espagne) ; de nombreux partenaires associés, le Bureau de l’ UNESCO de Dakar, des représentants de fondations :la Fondation Fiocruz de Rio, Brésil), the AVP Research Foundation, Coimbatore, Tamil Nadu, India, Le Collège latino-américain d’études mondiales, programme de la FLACSO-Brésil, Centre d’études des transformations sociales de Caracas (Venezuela), l’ Université UASTM de Niamey (Niger),TETRIS, un Tiers-lieu à Grasse, des associations locales, des coopératives éphémères du 93 déploieront un dialogue éclairé de recherches ouvertes, spéculatives, artistiques, scientifiques, engagées, embarquées, créatives, coopératives, toutes « recherches avec ». Chaque atelier de troubles épistémologiques accueillera les capacités de chacun et chacune à travailler les écarts qui ne sont pas seulement la différence, mais sont révélateurs de la multiplicité qui abrite l’identité paradoxale de la différence pour produire des effets complexes et aussi des transformations. Les matinées mettront en discussion les mots et les concepts des Epistémologies du Sud, les après-midis de l’Université d’Automne accueilleront des dispositifs expérimentaux, artistiques, collaboratifs, coopératifs, des expériences de tiers-lieux/tiers-espaces, des cercles d’intelligences collectives autour des questions des méthodologies post-abyssales.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page